MENU
SESSION COURTE
< RETOUR

Quelles places pour les familles et les proches dans les établissements et services sanitaires et médico-sociaux ?

  • Regards croisés et approche pluridisciplinaire pour un tour d'horizon des enjeux actuels de partenariat avec les familles et les proches aidants.
  • Une réflexion transversale tant du point de vue des publics (enfants, adultes, personnes âgées) que des secteurs (sanitaire/médico-social).
  • Présentation de projets concrets et innovants.
  • La perspective de renouveler son projet d'établissement par la ressource « famille ».
  • Remise de l'ouvrage « Protéger les majeurs vulnérables : Quelle place pour les familles ? », Presses de l'EHESP.

Objectifs professionnels

Développer la participation citoyenne et le lien social dans les établissements et services.

Public visé

Directeur ou cadre d'établissement et de service sanitaire, social ou médico-social public ou privé, médecin, infirmière coordinatrice, psychologue, cadre des Conseils départementaux et des ARS, représentant des usagers, association.

Compétences visées

Repérer les logiques, les besoins et les attentes des familles et des proches

Instaurer une transparence et une communication bienveillante avec ce tiers usager

Co-construire une culture de la participation avec les usagers et les familles à travers les outils de la loi 2002.2

Développer un management partenarial avec les familles et les proches et poser des limites

Contenu de formation

La place des familles prévue par les textes : cadre légal et réglementaire

La construction d'une offre nouvelle d'accompagnement et de soins dans les établissements grâce à la mobilisation des familles et à leur participation à un plan national : l'exemple de l'autisme

L'utilisation du regard des proches-aidants pour évaluer et améliorer le parcours de doin : l'expérience du CHU de Rennes en faveur des patients ayant une sclérose en plaques

Quelle place pour les familles en psychiatrie ?

Quand la promotion de l'autonomie se confronte à certaines limites des individus et des institutions

La place des aidants dans le système de solidarité nationale

Quand les personnes vivant avec des troubles de la mémoire participent avec leurs proches à la sensibilisation des professionnels : l'expérience des ambassadeurs du Bistrot Mémoire Rennais, un moyen de repenser les pratiques professionnelles et l'offre institutionnelle

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES :

Présentiel : 18 heures.

Travail personnel : des ressources complémentaires sont communiquées aux stagiaires à la suite de la formation.

Pédagogie interactive favorisée par la taille du groupe (apprentissage et partage d'expériences).

Interventions théoriques et conceptuelles avec supports (texte, diaporama, articles, etc.).

Retours d'expériences professionnelles innovantes, témoignages d'usagers (famille, proches ou association représentante d'usagers).

ÉVALUATION / VALIDATION :

Questionnaire d'autoévaluation en début et en fin de formation pour évaluer les acquis de connaissance.

Intervenants

default_picto
Responsable pédagogique
Karine LEFEUVRE
Professeur, Département Sciences humaines et sociales, EHESP
default_picto
Responsable pédagogique
Karine CHAUVIN
Professeur affilié EHESP, Département Sciences humaines et sociales
default_picto
Responsable pédagogique
Isabelle DONNIO
Chargée d'enseignement à l'EHESP Formatrice consultante

Autres formations conseillées

Diplôme d'établissement (DE)

Direction d'établissement/service médico-social, grand âge et droits des usagers

24 jours

Rennes

Voir la fiche formation

SESSION COURTE

Promouvoir l'inclusion sociale dans les établissements et services

3 jours

Rennes

Voir la fiche formation

SESSION COURTE

La participation des patients et des usagers dans les établissements de santé

2 jours

Paris

Voir la fiche formation